A 21 ans, Marine apprend qu'elle a une sclérose en plaques. Grâce aux voyages, elle se réconcilie avec son corps et avec sa maladie à qui elle donne même un prénom : «Rosie».

Marine Barnerias, Son tour du monde pour apprivoiser la maladie - Mille et une vies - Officiel avec Frédéric Lopez

Comme elle le dit, sa « SEP » – sclérose en plaque – à elle, c’est une « Super Envie de Partir », équipée d’une arme vaillante, l’optimisme.

Son projet : trois destinations, trois découvertes

Le voyage prévu découle sur trois étapes. La Nouvelle-Zélande, pour se pencher plus précisément sur ce corps... Puis la Birmanie afin d’éveiller son esprit... Et enfin la Mongolie pour se retrouver face à son âme...

Son tour du monde...

Une folle aventure, surtout une folle envie de rester En Vie, je salue son optimiste, son énergie !! De l'émotion en voyant l'émission..., touchée et portée par l'histoire de Marine Barnerias, j'ai moi-même eu la même annonce en 2000. Après avoir accepté l'inacceptable..., la maladie interpelle, transforme notre environnement, notre conscience et nos attitudes humaines. Comme pour beaucoup de maladie, des causes multifactorielles, mais un lien avéré est l'impact de nos émotions. Mieux vaut tenter de se comprendre plutôt que de se battre contre soi. Quel que soit notre avancement, il n'y a rien qui n'ait un sens. Clody

 

 

Tag(s) : #Santé Survivalisme