La véritable spiritualité est l'attention de l'Esprit portée dans le vécu de l'Ici et Maintenant. Alors, surtout ne pas confondre Spiritualité avec Religion. Les religions sont  l'affaire des hommes, certainement pas celle de Dieu. On n'est pas spirituel parce que l'on naît dans quelque milieu religieux, on le devient par soi-même et uniquement par soi-même, en apprenant à aller au-delà du conditionnement mentalement dogmatique et physiquement social de la religion (quasiment imposée par le milieu dans lequel on est né).

  

"Il n'y aura pas de paix tant qu'il y aura des religions"  

unevoieparlesoinslarmes-ocean 

 

Voici un extrait du livre du Père Jean Paré  sur le défi que les nouveaux mouvements religieux posent à la mission du 3ème millénaire.

Les relations entre la religion et la spiritualité

Deux auteurs ont exploré ce nouveau paradigme non seulement en disqualifiant le religieux, mais en l’opposant carrément au spirituel ; ce sont un pasteur protestant, David N. Elkins, et un missionnaire du Sacré-Cœur, Diarmuid O’Murchu, psychologue catholique d’origine irlandaise.

J’ai souvent constaté que le récit qu’Elkins fait de son évolution dans son livre Beyond Religion rejoint l’expérience de plusieurs prêtres, religieuses et religieux. C’était un pasteur qui s’occupait de sa paroisse du mieux qu’il pouvait, mais plus ça allait, plus il se sentait mal à l’aise avec l’enseignement éthique de son Église et avec les liturgies que pourtant il s’efforçait de présider avec cœur et créativité. Il quitta son ministère et, avec le sentiment qu’aucune religion ne répondait à sa quête, il se mit à chercher du côté de la psychologie : après quelques années de stages, de sessions et de week-ends de toutes sortes, son inquiétude n’avait pas diminué. Il décida d’aller consulter un vieux psychologue à la sagesse reconnue, et ce dernier lui déclara sans ambages : « Mais, Monsieur Elkins, vous êtes assoiffé de spiritualité ! »  Cette révélation bouleversa son existence. Ce que sa religion et la psychologie n’avaient pas réussi à lui donner, c’était une spiritualité, ce dont il souffrait c’était du manque d’une nourriture non pas pour son esprit, mais pour son âme ; l’objet de sa quête était tout simplement une spiritualité ! Il écrit : 

«Le soin de l’âme est essentiel à la santé psychologique ; la croissance spirituelle n’est pas une option qu’on peut prendre ou délaisser. Comme le corps, notre âme a besoin de soins. Mais nous vivons dans une société qui ne s’occupe pas des âmes.»

Dans cette nouvelle vision qui s’impose à lui, la spiritualité n’est rien d’autre que tout ce qui nourrit et enrichit l’âme. Ce n’est ni un ensemble de vérités, ni un complexe de rites ou d’engagement dans une communauté ou auprès des pauvres, c’est cet ensemble de toutes sortes de choses par lesquelles nous nourrissons notre âme et croissons humainement. La spiritualité n’est donc pas une spécialité de la théologie ni un secteur de la religion, mais quelque chose de profondément humain, une capacité qui appartient à toutes les personnes humaines ; la spiritualité est, en ce sens, universelle, elle n’appartient exclusivement à aucune religion, mais à tous les humains. Certes elle peut prendre des formes multiples, comme on le voit dans les religions et les cultures, mais chacune de ces formes n’est rien d’autre qu’une manifestation de la grande spiritualité humaine universelle : il y a nourriture pour l’âme dans les méditations zen, jésuite ou transcendantale, il y en a dans les danses des derviches et des shakers, aussi bien que dans les silences des quakers, des monastères cisterciens et  des ashrams indiens, dans l’encens des orthodoxes et des taoïstes, aussi bien que dans le dépouillement des liturgies romaines… La spiritualité nous permet de nous mettre en contact avec les forces primordiales de l’univers, avec cette énergie vivante qui pénètre et envahit tout ; et quand on est plein de cette énergie, on ne peut qu’en jouir et la reverser sur le monde dans la compassion et la lutte contre toutes les injustices et pour la promotion de la paix !

Mais où trouver tout cela ? Où chercher son âme? Faut-il d’abord la chercher dans les textes sacrés des grandes religions, au fond des extases mystiques ou dans les renaissances du Nouvel Âge ? Dans les gnoses qui font de la connaissance la voie du bonheur ou dans les rites purificateurs ? Elkins rapporte ici un intéressant mythe hindou : Au commencement tous les êtres humains étaient des dieux, mais les humains ont tellement abusé de leur divinité que Brahman a décidé de les en dépouiller, mais il ne savait pas où la cacher. Il réunit alors le grand conseil des dieux : le premier lui conseilla d’enfouir la divinité des humains dans la terre, mais Brahman se dit qu’un jour les humains réussiraient à creuser la terre et à la retrouver ; un deuxième suggéra de la mettre au fond des océans, mais Brahman se dit qu’un jour les humains apprendraient à nager et retrouveraient leur divinité au fond des mers ; un troisième eut l’idée de porter la divinité des humains au sommet de la plus haute montagne, mais encore là Brahman ne fut pas satisfait… Il réfléchit longuement et finalement il proclama son décret : «Voici ce que nous ferons : nous cacherons la divinité des humains au fond de leur propre cœur, parce que là les humains n’auront jamais l’idée d’aller la chercher ! » Elkins ajoute :

«Le mot d’âme appartient à toute l’humanité ; il se réfère à une dimension universelle de toute expérience humaine. Il n’appartient à aucune religion traditionnelle.»

 

unevoieparlesoinsBouddhamedecineLe véritable spirituel n'est en aucun cas, l'assujettissement aveugle à des croyances toutes "prêtes à consommer", mais bien plutôt le libre exercice d'un discernement analytique et réfléchi à leur égard, quant à leur adéquation avec et dans la vie de chacun/e. C'est ce que Bouddha a judicieusement et véhémentement exposé dans le Kalama soûtra et il est à souligner que le bouddhisme initial n'est pas une religion mais un art de vivre destiné à délivrer toute personne de la Souffrance. "Sortir de la Souffrance par la Conscience"

  

 

 

 

 

unevoieparlesoinshello1

Tag(s) : #Psycho-religio-spirito...
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :